Vous êtes ici

Nouvelles

    Nouvelles

    Article de Marc Lalonde CAN-Rock (http://www.myspace.com/commentairescanrock/blog/539238205) du 18 septembre 2010

    Une attente de 16 ans avant de recevoir un nouvel opus de Mike Baldwin.

    16 ans où l’âme de cet auteur-compositeur-interprète de l’Acadie s’est nourrie d’expérience et réflexion sur la vie au quotidien et l’importance des vraies choses. Terre est un deuxième album qui expose une plume plus solennelle, où le sens de la vie et le goût de celle-ci sont l’essence de textes magnifiques.

    Mike Baldwin débute avec une séduction garantie. Sur une mélodie accrocheuse, il nous offre C’EST COMME ÇA, un premier texte sur la nécessité de vivre au jour le jour. Il renchérit avec un coup de cœur, AS-TU MAL? est un texte magnifique sur le mal de vivre et le besoin de s’aimer et avoir confiance en soi. Variation sur le même thème, PETITE SŒUR est un folk rempli de compassion et d’encouragement.

    D’autres coups de cœur sont venus me chercher. FREE TOWN est un folk world beat sur la fraternité et l’espoir entre les peuples. Le premier extrait de cet album est MAMA TERRE, un reggae avec une prise de conscience écologique. Il y a aussi VIE TA VIE, un superbe texte sur le passage de la vie d’un enfant vers le monde adulte. Et finalement, ÇA COMMENCE est une belle ballade qui expose un texte sur le besoin du rêve, le moteur de la vie, les yeux du cœur.

    Un deuxième disque bien murit pour Mike Baldwin. Avec des textes qui respirent l’humanisme d’une âme, une conscience de la vie différente d’un système qui nous propose de vivre toujours à 100 à l’heure, Mike Baldwin nous charme avec des mélodies folks accrocheuses auxquelles se mélangent des couleurs reggae, pop et world. Un album paisible qui nous fait du bien et où on en a pour notre argent. TERRE est un album à découvrir tout comme l’univers de Mike Baldwin


     

    Article de Martin Roy - l'Acadie NOUVELLE (Le Samedi) du 26 juin 2010.

    Mike Baldwin de retour sur disque après 15 ans d'absence

    Terre

    L'auteur-compositeur-interprète Mike Baldwin signe son retour sur disque après 15 ans d'absence avec un deuxième opus, Terre qu'il lancera ce soir, à 18h, au centre d'information touristique de Caraquet.

    Ça faisait un bout que nous n'avions pas entendu Mike Baldwin, du moins sur disque. Son premier opus, Enfants de la Mer, lancé en 1995, l'avait propulsé sur plusieurs scènes de l'Acadie du Canada et de l'Afrique.

    Mais l'auteur-compositeur-interprète d'Anse-Bleue n'était pas inactif pour autant. Au cours des dix dernières années, il a donné quelques spectacles ici et là, notamment avec un groupe de musiciens baptisé "Les 427".

    "J'ai vécu une sorte de transition dans ma vie, pour le meilleur. Mais pendant tout ce temps, je continuais d'écrire quand même. En 2006, j'avais déjà des petits bouts de chansons qui traînaient dans mes tiroirs. C'est 2007 que le projet d'album a commencé", explique Mike Baldwin à l'Acadie NOUVELLE.

    Un projet qui a pris forme lentement, guitare-voix avec son ami Marcel St-Cyr, qui signe d'ailleurs la réalisation et la plupart des arrangements de Terre

    "La musique a toujours fait partie de moi, même si on me voyait moins. Mais c'est sûr que je suis content de retourner dans cette lumière-là avec la sortie de l'album" confie Mike Baldwin, sourire en coin.

    Dans son nouvel album, Mike Baldwin y va d'une écriture ample, tel qu'on la connait, dans laquelle se glissent aisément des images qui dépeignent simplement ce qui l'entoure et c qui est en lui. Dans Terre>/i> les soleils rouges se mêlent à son amour de la terre et à l'amour tout court, le désir de croire en soi au partage de la musique à Free Town. On y entend également un cri de repentir à Mama Terre aux couleurs et aux jardins que l'homme saccage. Des textes parfois engagés, mais pas forcément politiques.

    "Je ne suis pas placé pour dire quoi faire. Les chansons laissent place à plusieurs choses, à plusieurs interprétations. Je ne veux pas écrire de chansons pour faire la morale. Ce sont des chansons pour être bien, pour être en paix" exprime-t-il avec douceur.

    Mike Baldwin s'est adjoint des musiciens Marcel St-Cyr, Gilles Duguay, Jean-Marie "Pit" Benoit, David Boutin, Louis Elliot, Théo Brideau, Denis Haché et François Landry. Les chansons du disque son mues par des rythmes de rock, de folk, de ballades avec quelques touches de reggae et de musique du monde.

    Certaines pièces ont un petit côté vintage qui épice les notes de fond.

    Maintenant que son album est prêt à être révélé au grand public, Mike Baldwin espère pouvoir remonter bientôt sur scène. Mais il prendra son temps. Du reste, il ne se fait pas trop d'attentes.

    "La musique m'a toujours amenée quelque part. Je vais me laisser porter là où elle voudra que j'aille" affirme Mike Baldwin.